La société de gestion Prévoir doit convaincre avant d'innover

le
0
(NEWSManagers.com) -
Armin Zinser, gérant actions de la société de gestion Prévoir a confié, mardi 21 décembre, à Newsmanagers qu'il réfléchissait au lancement, courant 2011, d'un fonds qui serait investi sur l'Europe hors zone euro et hors Royaume-Uni. De l'avis du gérant, ce fonds qui n'aurait pas d'équivalent sur le marché serait principalement investi sur la Suisse (50 %), mais aussi le Danemark, la Pologne, la République tchèque, etc.
Ce fonds constituerait le troisième OPCVM de la société de gestion, les deux premiers étant également des fonds actions investis sur le Vieux Continent. Le premier, Prévoir Gestion Actions est composé de grandes valeurs, le second, Prévoir Perspectives, de petites et moyennes capitalisations ? soit un spectre large allant de 1 milliard d'euros ? sauf exceptions ? à 50 millions d'euros, sachant que les titres dont la capitalisation est comprise entre 50 et 150 millions d'euros ne peuvent représenter plus de 10 % du portefeuille. En matière de performances, ces deux fonds ont respectivement progressé en 2010 de 18,58 % et 22,88 %. Pour y parvenir; Armin Zinser revendique une gestion opportuniste ? sans gestion exclusive de type " value" ou " growth" ? long-only et sans " market timing" . " Au final, explique l'intéressé, les portefeuilles sont assez équipondérés, les lignes de titres représentant 2 à 3 % en cas de convictions simples et 4 à 5 % en cas " d'hyperconvictions" .
En dépit de ces bons résultats, Armin Zinser ne se montre guère précis sur le calendrier de sortie du troisième fonds. Et pour cause : l'objectif consiste à ne pas phagocyter les deux fonds existants dont les encours sont de 46 millions d'euros pour l'OPCVM investi dans des grandes valeurs et 11,5 millions pour celui composé des petites et moyennes capitalisations. Or, ces montants sont faibles pour des investisseurs institutionnels (gérants privés, multigérants, caisses de retraites, etc.) qui constituent 95 % de la clientèle de la société de gestion ? les particuliers représentant le solde. Il est vrai que Armin Zinser a dû prendre son bâton de pèlerin après le décès de l'ancien gérant actions Gérard Firmin en août 2009 ? à l'origine de son arrivée. Prévoir Gestion Actions ne " pesait" plus que 30 millions, dix investisseurs ayant opté pour le principe de précaution en " coupant leurs positions" . " Sur les dix, j'ai récupéré quatre investisseurs qui ont réinvesti plus que précédemment" , explique Armin Zinser. Il n'empêche. La conquête est loin d'être achevée, car les ratios d'emprise ? pas plus de 10 % d'un même fonds pour un investisseur - tendent à détourner les institutionnels de ces " petits" fonds?

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant