La SocGen réduit son exposition à la Grèce, étudie une sortie

le
1
La SocGen réduit son exposition à la Grèce, étudie une sortie
La SocGen réduit son exposition à la Grèce, étudie une sortie

par Lionel Laurent

PARIS (Reuters) - La Société Générale a fortement réduit sa ligne de financement à sa filiale grecque Geniki et réfléchit à différentes stratégies de sortie du pays en proie à la récession, disent des analystes ayant rencontré le directeur financier de la banque française.

Les banques françaises figurent parmi les principaux créanciers internationaux de la Grèce et ont engagé une diminution de leur exposition via des ventes de dettes souveraines et des dépréciations sur leurs actifs dans la république hellénique.

L'exposition de la Société Générale est parmi les plus basses par rapport aux autres banques françaises, notamment en comparaison avec le Crédit Agricole, propriétaire d'Emporiki, principale concurrente de Geniki.

Selon des propos rapportés par des analystes, son directeur financier Bertrand Badré a toutefois déclaré que la banque était tout aussi occupée que le Crédit agricole à étudier une stratégie de sortie.

Le Crédit agricole a engagé des discussions sur la vente de tout ou partie du périmètre de sa filiale grecque avec plusieurs établissements financiers.

"Il est clair que la SocGen est à la recherche d'une porte de sortie", a déclaré Alex Koagne de Natixis, l'un des analystes qui a assisté à la réunion, ajoutant que Bertrand Badré avait également indiqué que la ligne de financement à Geniki avait été réduite à zéro.

Une porte-parole de la banque a déclaré que le financement à Geniki avait été réduit "à un minimum", tout en relativisant la portée des propos du directeur financier, précisant que la banque "surveillait activement" Geniki afin de maintenir sa base de dépôts.

Les analystes de JPMorgan écrivent dans une note qu'avec la coupure des lignes de financement, l'exposition de la banque à Geniki se réduit à 300 millions d'euros de capital et de dette subordonnée.

"Le groupe pourrait également envisager de vendre Geniki ce qui devrait être plus aisé compte-tenu de la taille plus limitée de Geniki en comparaison avec Emporiki", disent les analystes.

Geniki et Emporiki ont été autorisées à bénéficier du mécanisme de liquidités d'urgence de la banque centrale grecque, ce qui a permis à leurs maisons mères de réduire davantage leur financement.

Gwénaëlle Barzic pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sky34298 le jeudi 5 juil 2012 à 22:35

    et ça marche le everybody abussement