La SocGen, BNP Paribas et Allianz GI épinglées par l'AMF

le
0
(NEWSManagers.com) - L'Autorité des marchés financiers ( AMF) a condamné Société Générale et BNP Paribas à une amende de 500.000 euros chacune pour non-respect des règles des sondages avant une émission obligataire d'entreprise, selon une décision publiée le 22 mars sur le site de l' AMF.

La société de gestion d'actifs Allianz Global Investors France a de son côté été condamnée à une sanction de 150.000 euros pour utilisation d'information privilégiée par l'une de ses employés, qui a été condamnée personnellement à 10.000 euros d'amende.

Lors de deux émissions obligataires en janvier 2009, l'une pour Schneider Electric et l'autre pour Saint-Gobain, les deux banques n'ont pas respecté leurs obligations lorsqu'un sondage est pratiqué auprès des investisseurs pour évaluer l'intérêt qu'ils porteraient à l'opération. Les établissements financiers sont notamment dans l'obligation de solliciter l'accord préalable des personnes qu'ils envisagent d'interroger leur signifiant la nature privilégiée des informations qu'ils seraient amenés à recevoir.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant