La SNCM attaque Corsica Ferries

le
0
La compagnie maritime répond au harcèlement judiciaire dont elle est l'objet depuis de nombreuses années de la part de sa concurrente low-cost. La grève du personnel navigant se poursuit ce vendredi.

Face à une situation inextricable et alors que ses marins en grève bloquent ses bateaux, la SNCM s'attaque à sa concurrente low-cost, la compagnie franco-suisse Corsica Ferries, à l'origine de ses condamnations à rembourser 440 millions d'aides d'État. «Corsica Ferries, en dévoyant le système de l'aide sociale aux passagers, a touché illégalement 180 millions d'aides depuis 2002», estime Me Sébastien Mabile, qui conseille la compagnie maritime marseillaise. Cette aide avait été mise en place par l'Office des transports de la Corse sur les liaisons maritimes avec Toulon et Nice, parallèlement à la délégation de service public à partir de Marseille attribuée à la SNCM et à la Méridionale. Elle était destinée à réduire le prix du billet pour les résidents corses, les...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant