La SNCF vise le TGV Moscou-St-Pétersbourg

le
0
La Russie doit lancer prochainement un appel d'offres pour construire une ligne de 660 km dédiée à la grande vitesse entre Moscou et Saint-Pétersbourg. Le président de la SNCF promet de se mettre sur les rangs.

Guillaume Pepy, le président de la SNCF, part à l'assaut des Chemins de fer russes, auxquels il souhaite vendre son expertise en matière de train à grande vitesse. Il a promis au patron des Chemins de fer russes que la SNCF participerait «à l'appel d'offres qui doit être annoncé fin 2011 pour la construction d'une ligne à grande vitesse entre Moscou et Saint-Pétersbourg», a-t-il déclaré lundi dans une interview au quotidien russe Vedomosti.

Alors que la France fête les 30 ans de son TGV, RZD, la compagnie russe de chemins de fer, prépare en effet un appel d'offres géant pour la construction d'une ligne dédiée à la grande vitesse reliant Moscou à Saint-Pétersbourg. Ce projet permettrait de couper court aux violentes critiques qui se sont abattues sur la RZD depuis l'inauguration en décembre 2010 du Sapsan, le train à grande vitesse reliant Moscou à Saint-Pétersbourg équipé de rames Siemens et circulant sur la ligne de fer classique. Sa vitesse ne dépasse en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant