La SNCF résiste à la crise

le
0
Le groupe a dégagé un résultat net de 383 millions d'euros, trois fois plus important que l'an dernier. Le fret et le TGV ralentissent.

La SNCF a réussi à maintenir son cap en 2012 malgré les difficultés économiques qui ont surtout affecté les performances de deux de ses cinq branches: SNCF Geodis, dédié au transport de marchandises, et SNCF Voyages, qui englobe l'activité TGV. Globalement, le chiffre d'affaires du groupe progresse de 3% par rapport à l'an dernier, à 33,8 milliards d'euros. Mieux, son résultat net a été multiplié par trois à 383 millions d'euros.

Trois activités tirent la croissance du groupe: la branche SNCF Infra - qui réalise, pour le compte de Réseau ferré de France, les travaux de rénovation du réseau -, avec une hausse de 6,4% de son chiffre d'affaires; la branche Voyages qui, malgré une progression ralentie, affiche un chiffre d'affaires en hausse de 2,5% par rapport à l'an dernier, à 7,5 milliards d'euros - pour mémoire, la bran...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant