La SNCF réduit encore le nombre de ses cheminots

le
0
La part du nombre de cheminots continue à diminuer au sein du groupe SNCF au bénéfice des filiales dont la majorité des salariés n'ont pas ce statut. Depuis 2009, l'Epic, la maison mère, a perdu 6100 postes.

La physionomie de la SNCF évolue à grande vitesse. Alors que le nombre de cheminots employés par l'établissement public industriel et commercial (Epic), la maison mère, est raboté au fil des ans, le poids des filiales continue à progresser. Guillaume Pepy, le président du groupe, le rappelle souvent, la SNCF n'est plus une entreprise ferroviaire mais un «groupe de mobilité».

En 2014, le phénomène va se poursuivre: 1432 postes devraient être supprimés au sein de l'Epic, soit environ 1% des effectifs d'après Les Échos qui s'est procuré le projet de budget de la SNCF pour 2014. L'entreprise ne remplacera pas 7 départs en retraite sur 10 pour réduire la voilure. Depuis 2009, l'Epic a perdu 6100 postes.

Les syndicats dénoncent cette tendance...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant