La SNCF recrute 100 emplois d'avenir contre les incivilités

le
0
L'entreprise ferroviaire lance ce lundi un plan d'action contre les incivilités des usagers dans les trains et dans les gares, qui lui coûtent chaque année 35 millions d'euros.

Papiers jetés sur le sol, crachats, pieds sur la banquette ou cigarette dans les gares, la SNCF «en a assez». Guillaume Pépy, le président de l'entreprise ferroviaire, a donné les grandes lignes ce lundi matin sur BFMTV d'un plan d'action qu'il doit détailler dans la journée. Dans son viseur: «les comportements de tous les jours qui empoisonnent la vie des autres voyageurs et des cheminots». Les incivilités coûtent chaque année 35 millions d'euros à la SNCF. Qualifiant ce fléau de «problème de société assez français», Guillaume Pépy entend lutter contre «l'aggressivité, la malveillance, le sans-gêne et l'irrespect». La SNCF a lancé une grande campagne de sensibilisation du 22 novembre au 5 décembre , dont le slogan «Il n'y a pas de petite incivilité» est placardé sur des milliers d'affi...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant