La SNCF porte plainte contre un jeune suicidaire

le
1
L'homme, qui s'apprêtait à se jeter sous un train lundi, avait été repéré à temps, sur les voies à la hauteur des Mureaux.

Une détresse qui va se doubler de soucis judiciaires. Un homme de 22 ans, qui voulait se jeter sous un train, va se retrouver devant un tribunal suite à une plainte de la SNCF. L'entreprise de transport le poursuit pour «atteinte à la circulation des trains», révèle Le Parisien . Il risque jusqu'à deux ans de prison et 4500 euros d'amende.

Désespéré par une peine de c½ur, le jeune homme de 22 ans est aperçu, lundi vers 17 heures, errant le long des voies près de la gare des Mureaux, sur la ligne Mantes-la-Jolie-Paris-Saint-Lazare. L'alerte est immédiatement donnée. Le trafic des trains est interrompu et des équipes de la SNCF et les pompiers se lancent à sa recherche. L'individu est retrouvé à temps au bout de 45 minutes et exfiltré des rails. Comme toute entrée illégale sur ses sites, la présence de ce jeune homme sur l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • hivaoa le mercredi 12 juin 2013 à 13:30

    c'est pas ça qui va changer l'état lamentable de la ligne paris-cherbourg où circulent de véritables bétaillères au ralenti. toujours pas le mot "réservé" sur les places... plus de 25 ans que les gens et en particulier les touristes s'assoient sur les places réservées.