La SNCF ouvrira en avril «une négociation sur les billets gratuits»

le
0

INTERVIEW - Dans un entretien au «Figaro», le président de la SNCF Guillaume Pépy détaille son action pour la sécurité et ses défis pour améliorer les marges du TGV.

LE FIGARO. - La Cour des comptes vous a une nouvelle fois demandé de remettre à plat les «facilités de circulation», les billets gratuits et tarifs réduits dont bénéficient les cheminots. Quelles pistes étudiez-vous pour réformer ce système?

Guillaume PEPY. - D'abord, je confirme qu'une négociation sera engagée à ce sujet dès avril pour examiner avec les syndicats les suites à apporter au rapport de la Cour des comptes. Elle portera sur les bénéficiaires, sur le niveau du ticket modérateur (la part payante) et sur les cotisations Urssaf. Nous allons ouvrir la discussion.

Vous venez de publier des résultats annuels dans le rouge qui révèlent les difficultés de l'activité TGV en France. Comment sortir de l'impasse financière?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant