La SNCF lance les trains à horaires variables

le
0
Confrontée à un nombre croissant de travaux sur les voies ferrées, l'entreprise peine à prévoir suffisamment à l'avance l'horaire de départ de certains de ses trains.

La SNCF lance une nouvelle formule de réservation: les «trains avec horaire à confirmer». Dorénavant, les clients de l'entreprise ferroviaire auront la possibilité de réserver plus longtemps à l'avance leurs places sur les lignes touchées par des travaux, moyennant une incertitude sur l'horaire du départ allant jusqu'à 60 minutes pour les trains de nuit, quinze minutes pour les autres trains. Les clients seront avertis de l'heure précise de leur départ au minimum sept jours avant l'heure H.

Ce nouveau concept vise à répondre à un problème rencontré de plus en plus fréquemment par la SNCF : lorsque la société qui gère le réseau, Réseau Ferré de France (RFF), effectue des travaux sur certaines de ses lignes , il est plus difficile à la SNCF de prévoir avec précision les horaires de ses trains. Alors que le délai pour effectuer une réservation est habituellement de trois mois, il peut être réduit jusqu'à une semaine seulement en cas de travaux, lorsque le train circule. Un délai qui laisse moins de temps aux passagers pour s'organiser, et renchérit de surcroît le coût des billets. «Ce cas de figure concerne entre un et deux trains par jour», précise-t-on à la SNCF.

Extension à tout le réseau

Face à un nombre croissant de chantiers à prévoir ces prochaines années sur le réseau vieillissant géré par RFF, le concept du «train avec horaires à confirmer» sera progressivement étendu à partir du mois de juin à l'ensemble du réseau. «Il s'agit de minimiser l'impact des travaux effectués pour nos clients », explique-t-on à la SNCF. Avantage de la formule : alors que les prix les plus bas ne sont actuellement réservés qu'aux usagers les plus prompts à réserver, «toute la gamme de prix de la SNCF sera disponible à tout moment, et non plus seulement en début de période de réservation».

Testé pour la première fois l'été dernier sur quelques lignes TGV des axes Atlantique et Sud-Est (voir un exemple ici), il est désormais accessible, selon le «Parisien Aujourd'hui en France», sur une douzaine de lignes supplémentaires, comme les axes Paris-Toulouse, Strasbourg-Bordeaux ou Paris-Dijon. «Mais les trains avec horaire à confirmer ne sont par définition pas prévisibles à l'avance, précise-t-on à la SNCF. Susceptibles de concerner l'ensemble du réseau, ils seront déterminés au fur et à mesure, en fonction des travaux entrepris par RFF».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant