La SNCF fait voler des drones pour surveiller son réseau

le
0
La SNCF vient de débuter une série d'essai de drones dans le sud de la France. Les applications pour lutter contre le vol de câbles ne seront pas prêtes avant trois à quatre ans.

Sous le viaduc de Roquemaure qui traverse le Rhône et partage les départements du Vaucluse et du Gard, la SNCF a organisé mardi une «première mondiale» avec un drone civil: l'inspection d'un viaduc sur lequel passe la ligne du TGV Sud-Est sans interrompre pour autant la circulation des trains qui se succèdent toutes les 4 minutes.

La pluie est au rendez vous, le vent souffle, le fleuve bouillonne. L'appareil qui va réaliser cette prouesse, exploité par Diades, une petite société d'inspection de ponts ou de viaducs, est équipé de quatre hélices pour assurer sa stabilité. D'une envergure de moins d'un mètre et pesant moins de trois kilos, il ressemble à un gros jouet pour amateur. Il décolle lentement avec un bruit d'engin téléguidé.

Sur le quai, un opérateur reçoit en dir...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant