La SNCF dépose une plainte après l'incident du Paris-Roubaix

le
0
LA SNCF DÉPOSE UNE PLAINTE APRÈS L'INCIDENT DU PARIS-ROUBAIX
LA SNCF DÉPOSE UNE PLAINTE APRÈS L'INCIDENT DU PARIS-ROUBAIX

PARIS (Reuters) - La SNCF a annoncé lundi le dépôt d'une plainte contre X après le franchissement par plusieurs dizaines de coureurs du Paris-Roubaix d'un passage à niveau fermé à Wallers (Nord), quelques secondes avant l'arrivée d'un TGV.

Le groupe ferroviaire souligne dans un communiqué que le franchissement d'un passage à niveau dont les barrières sont fermées est passible de sanction et que 29 personnes ont été tuées en 2014 lorsque des véhicules ont tenté de forcer un passage à niveau.

"Des millions de téléspectateurs ont pu constater en direct cette effraction extrêmement grave et irresponsable qui aurait pu être tragique", dit la compagnie ferroviaire dans un communiqué.

"SNCF a décidé de porter plainte contre X, laissant le soin à l'enquête de déterminer la nature des responsabilités en cause, comme leurs auteurs, et regrette qu'une telle imprudence ait pu avoir lieu."

Sur les images de France Télévisions, diffuseur de la course, on peut voir de nombreux coureurs traverser, dont le dernier huit secondes à peine avant le passage d'un TGV. Le peloton avait ensuite été sommé d'attendre les coureurs retardés par l'incident.

Le franchissement d'un passage à niveau fermé peut valoir une contravention de quatrième classe et, pour un automobiliste, jusqu'à trois ans de retrait de permis.

(Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant