La SNCF achète américain, le FN s'énerve

le
50
La SNCF achète américain, le FN s'énerve
La SNCF achète américain, le FN s'énerve

Invité sur Europe 1 ce jeudi matin, le vice-président du Front National Florian Philippot a dénoncé le manque de «patriotisme économique» de la SNCF, qui vient de signer un contrat avec une entreprise américaine chargée de fournir de nouveaux terminaux de paiement à ses contrôleurs.

La veille, Verifone Systems, spécialiste des technologies de paiement électronique sécurisé, avait annoncé avoir remporté ce contrat avec la société ferroviaire française : l'entreprise, basée en Californie, fournira 12 000 appareils «Payware» sur trois mois. Mille premiers boîtiers ont déjà été mis en circulation depuis avril. Conçus pour que les voyageurs puissent régler leurs billets une fois à bord de leur train, ils seront utilisés par les agents SNCF à bord de tous les trajets à longue distance de la SNCF (les RER et Transilien ne sont pas concernés).

«La SNCF doit s'équiper en produits français»

Comme l'exigent les règles européennes et internationales de la concurrence, la SNCF a d'abord lancé un appel d'offres pour trouver un fournisseur. Le Français en lice, le fabricant Ingenico, qui travaille pour des banques telles que le Crédit mutuel, n'a pas fait le poids face à son rival américain et a vu le contrat lui passer sous le nez, faute d'avoir satisfait aux critères demandés (coût des produits, protection des données, etc...)

Une procédure pourtant habituelle que le bras droit de Marine Le Pen a jugé «proprement scandaleuse», estimant que la SNCF, en tant que «grande entreprise nationale», «doit s'équiper en produits français», «surtout quand il y a des entreprises françaises en lice». «J'en appelle au ministre des Transports, au gouvernement», a-t-il ajouté.

On paie californien... mais on mange toulousain

La SNCF n'a pas souhaité faire de commentaire sur la signature de ce nouveau contrat. L'entreprise, qui se présente comme un groupe international, ne cache pas lancer ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nebraska le lundi 12 aout 2013 à 16:07

    Et concernant ma retraite je n'ai pas besoin de sortir de math-sup. pour savoir que je récupérerais jamais ce que j'ai versé (Calcul de 9min et 30sec.)!!!

  • nebraska le lundi 12 aout 2013 à 16:06

    queb3 - je répond avec du retard : 1 visite chez le medecin tous les 8 ans avec achats des médicaments à mes frais pour 1 toux ou 1 rhume, je paie mes taxes foncières (1000€) et habitation (1000€), mes IR (8500€), les frais de cantine et garderie (à 100%).. Concernant ma retraite et complémentaire....bien sur que je cotise du.K.on !!! Pas le choix !!!

  • nayara10 le vendredi 9 aout 2013 à 22:52

    Quand tu achètes Français ,pense au Gruyère...C'est le seul pays au Monde oú les trous sont taxés ...

  • EuropeGa le vendredi 9 aout 2013 à 12:26

    Et ceux qui croient que le retour au franc nous ferait payer l'essence beaucoup plus chère à cause de la dévaluation, se trompent. En effet, le prix à la pompe est constitué essentiellement de taxes, et les taxes, par définition, ne subissent pas la dévaluation.

  • EuropeGa le vendredi 9 aout 2013 à 12:17

    Tous ces problèmes viennent de l'euro qui est une monnaie trop chère par rapport aux autres monnaies du monde : si nous revenions au franc, les entreprises françaises seraient compétitives sur les prix par rapport aux entreprises américaines, et la SNCF pourrait acheter français. En effet, les entreprises françaises sont tout à fait capables de construire des terminaux de billetterie, mais à condition de pouvoir les vendre. Avec l'euro, c'est impossible.

  • psdi le vendredi 9 aout 2013 à 11:49

    La compagnie publique ferroviaire a expliqué dans un communiqué que c'est en fait une société française, Nomadvance, filiale d'Aéroports de Paris (ADP), qui a remporté en février 2011 un appel d'offres européen pour fournir 12.000 appareils intégrés de billeterie et de paiement pour équiper les contrôleurs. Celle-ci associée à la filiale française de VeriFone pour fournir un terminal de paiement par carte bancaire.

  • psdi le vendredi 9 aout 2013 à 11:48

    Quelle bande d'abru_tis au FN : Attaqué jeudi par le Front National sur le choix d'une société américaine et non française pour s'équiper de terminaux de paiement, la SNCF a défendu sa décision. Tous les opérateurs et les ingénieurs dédiés de VeriFone sont basés en France, assure la compagnie ferroviaire.

  • psdi le vendredi 9 aout 2013 à 11:32

    @rusti13 : Evites de te cacher derrière le "VOUS" et dis nous quel est ton problème, je t'expliquerai comment tu peux t'en passer.

  • rusti13 le vendredi 9 aout 2013 à 11:00

    u.m.p.ss:Vous détenez le pouvoir maintenant, mais dans une décennie nous détiendrons le pouvoir et nous vous demanderons des comptes. Nous vous traînerons devant un tribunal où vous serez jugés pour haute trahison,et pour crimes contre l’humanité, et pour la première fois depuis longtemps, nous serons vos juges. »alors la on vous coupera les tetes

  • domin288 le vendredi 9 aout 2013 à 10:41

    Et à tous, beaucoup de groupes français achète actuellemnt des entreprises économiquement stratégiques aux USA. Alors par curiosité, ils seraient intérressant de voir si dérrière Verifone il n'existerait pas des capitaux de chez nous? Pas trouver pour l'instant.