La SNCF a commandé de nouveaux TER trop larges pour ses quais

le
9
La SNCF a commandé de nouveaux TER trop larges pour ses quais
La SNCF a commandé de nouveaux TER trop larges pour ses quais

C'est une erreur de quelques centimètres qui pourrait coûter des centaines de millions d'euros. La SNCF a acheté des dizaines de rames de TER mais les quais actuels sont trop étroits pour les accueillir, révèle Le Canard Enchaîné dans son édition du mercredi 21 mai. Dans son édition de mercredi, l'hebdomadaire satirique écrit que la SNCF «a défini le cahier des charges, avec, notamment, les dimensions des nouvelles rames. (...) Or les savants ingénieurs de la SNCF ont omis de vérifier la réalité sur le terrain. Conséquence, selon l'Association des Régions de France, que préside le socialiste Alain Rousset : 1.200 quais sont trop proches des voies pour laisser passer les trains».

Les 182 rames TER Regiolis d'Alstom et les 159 Regio 2N de Bombardier, qui vont entrer en service progressivement jusqu'à fin 2016, sont plus larges que leurs prédécesseurs, et vont donc nécessiter de raboter certains quais, de façon plus ou moins importante, ont confirmé à l'AFP la SNCF et RFF. En effet, beaucoup d'entre eux ont été construits à une époque où il n'existait pas de norme. Et l'écartement entre deux quais ou entre le quai et la voie n'est pas le même dans les différentes gares de France.

La SNCF dit avoir communiqué aux ingénieurs d'Alstom et de Bombardier les dimensions de ces futures rames, plus larges que les actuelles. Ces dimensions ont été basées sur les données de Réseau ferré de France (RFF), précise Le Canard. La SNCF minimise l'affaire en expliquant que ces travaux ne s'appliquent qu'à une gare sur six. Christophe Piednoël, directeur de la communication de Réseau ferré de France (RFF), affirme que des «travaux de maçonnerie» ont déjà été effectués sur 300 quais. Il reste donc 1 000 quais, car les nouvelles rames excèdent parfois de un à deux centimètres la largeur des voies.

«Rocambolesque», estime le ministre des Transports

Le secrétaire d'État aux Transports Frédéric Cuvillier a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fbordach le mercredi 21 mai 2014 à 12:26

    Ouarf! Au boulot on en a quelques beaux spécimens... Entre autiste et savant cosinus ils sont pas mal. Au fait connaissez vous la différence entre un polymagicien et un train? Le train, quand il déraille, il s'arrête lui!

  • JMH01 le mercredi 21 mai 2014 à 08:25

    Une seule solution....bien graisser les bas des wagons!

  • alain..c le mardi 20 mai 2014 à 22:52

    norme vous dites, mais laquelle?

  • rf.miton le mardi 20 mai 2014 à 22:08

    Quels sont les conclusions de Mr Gallois, Qui va supporter les coûts, ça dure et ça dure et ce n'est pas fini, Voilà la résultante des supers SMIG, Attention au plouf de la réforme ou relance industrielle

  • M363422 le mardi 20 mai 2014 à 21:56

    A "flémard6"..qui écrit "ça c'est un travail de polytechnicien ou je ne m-y connais pas"..Bonne remarque que je confirme.."il ne s'y connait pas"..mais alors pas du tout!!

  • M363422 le mardi 20 mai 2014 à 21:54

    "General Motors a annoncé mardi le rappel de 2,42 millions de voitures aux Etats-Unis, portant à plus de 15 millions le nombre de véhicules rappelés par le groupe dans le monde depuis le début de l'année"...des "fonctionnaires encore? Mais encore pire de la part de nos fonctionnaires" Les autorités européennes de la concurrence ont formellement accusé HSBC, JPMorgan et Crédit agricole d'avoir manipulé les cours de produits dérivés financiers libellés en euros," Les patrons seront-ils virés?

  • dupon666 le mardi 20 mai 2014 à 21:51

    un ou deux centimetres ...ça finira bien par se roder

  • oupsboy le mardi 20 mai 2014 à 21:39

    ils avaient qu'à acheter des rames Alstom!!bien fait

  • pbenard6 le mardi 20 mai 2014 à 21:21

    ça c'est un travail de polytechnicien ou je ne m-y connais pas