La Slovénie échappe à un plan de sauvetage

le
0
Le montant a été dévoilé jeudi matin : il faudra 4,8 milliards d'euros pour recapitaliser les banques slovènes en péril. À la différence de Chypre, le petit pays en crise peut faire face sans demander l'aide de l'Europe ou du FMI.

Le chiffre était attendu depuis des mois. Il faudra 4,8 milliards d'euros pour recapitaliser les banques slovènes, fragilisées par des créances douteuses qui représentent 7,9 milliards d'euros soit un cinquième du PIB. Précisément, le besoin de financement s'élève à 4,778 milliards d'euros, a annoncé jeudi matin le président de la banque centrale slovène Bostjan Jazbec.

Le petit pays de la zone euro, qui devrait encore être en récession l'an prochain selon Bruxelles, n'aura pas besoin d'une plan de sauvetage international comme l'Irlande, la Grèce, le Portugal, l'Espagne ou Chypre. Son premier ministre Alenka Bratusek l'affirmait encore la semaine dernière au Figaro à l'occasion d'un rendez-vous à Paris avec François Hol...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant