La Slovaquie n'a plus qu'à finir le travail

le
0
La Slovaquie n'a plus qu'à finir le travail
La Slovaquie n'a plus qu'à finir le travail

Grâce à un début de campagne parfait et malgré une petite baisse de régime sur les deux derniers matchs, la Slovaquie est tout proche de se qualifier pour le premier Euro de son histoire. Avec leur bon niveau affiché depuis un an, les tombeurs de l'Italie au Mondial 2010 ne devraient pas venir en France pour enfiler des perles.

9 octobre 2014, 9 octobre 2015. Le calendrier des qualifications offre la possibilité aux Slovaques de transformer ce vendredi le magnifique essai marqué très exactement un an auparavant. Le 9 octobre 2014, donc, la Slovaquie reçoit l'Espagne à Žilina. A priori une rencontre déséquilibrée, d'autant que les visiteurs déboulent avec une équipe presque type, où ne manque que Sergio Ramos. Sauf qu'en face, les locaux sont survoltés, galvanisés par leur entame de campagne qualificative et cette victoire surprenante 1-0 obtenue en terre ukrainienne un mois avant. Si Paco Alcácer croit offrir aux siens l'égalisation en marquant le but du 1-1 à la 82e après l'ouverture du score précoce de Juraj Kucka juste après le quart d'heure de jeu, c'est finalement le remplaçant Miroslav Stoch qui, à la 87e minute de jeu, permet à la glorieuse Slovaquie de reprendre un avantage cette fois définitif. L'Espagne au tapis ! Incroyable. La chose est rare. Elle était même carrément inédite en match de qualification depuis octobre 2006 et une défaite en Suède. Alors ce succès de la bande à Jan Kozák est fêté comme un titre devant un public de Žilina en folie. Il lui offre aussi une sacrée belle dynamique pour enchaîner les victoires dans cette poule C : six en tout, lors des six premières journées. À tel point qu'au " retour " face à l'Espagne le mois dernier, un nouveau succès à Oviedo cette fois aurait pu sceller quasi définitivement la qualification. Mais la Roja se reprend et l'emporte 2-0. Elle a d'ailleurs réalisé le carton plein depuis son déplacement à Žilina et a repris la tête du groupe avec actuellement 21 points, à deux journées de la fin. La Slovaquie est quant à elle solidement classée deuxième avec 19 points, dont le dernier judicieusement gratté lors du nul 0-0 acquis lors du dernier match face à l'Ukraine à la maison. L'Ukraine, justement, est troisième avec 16 points. En clair, ça sent bon pour la qualification directe sans passer par les barrages pour les Slovaques qui terminent par deux oppositions faciles : à domicile ce 9 octobre face à la Biélorussie et, au cas où ça ne suffirait pas, en déplacement au Luxembourg lundi.

Le cauchemar des Italiens en 2010


On peut donc dire déjà sans trop anticiper qu'il est quasi acquis que la Slovaquie participera au prochain Euro, ce qui constitue une première pour cette sélection depuis la séparation de la Tchécoslovaquie en deux entités. Ce ne serait en…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant