La Slovaquie menace de mettre un veto à de nouvelles sanctions de l'UE

le
1

BRUXELLES, 31 août (Reuters) - Le Premier ministre slovaque, Robert Fico, a fustigé les sanctions "sans effet et contre-productives" de l'Union européenne contre la Russie et menacé d'opposer son veto à de nouvelles mesures de rétorsion. "Je considère que ces sanctions sont sans effet et contre-productives", a-t-il dit dimanche en début de nuit lors de sa conférence de presse à l'issue du conseil européen. "Tant que nous ne connaîtrons pas l'impact des sanctions déjà imposées, cela n'a aucun sens d'en imposer de nouvelles", a-t-il plaidé. Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne, réunis à Bruxelles, ont chargé la Commission européenne de préparer de nouvelles sanctions contre la Russie pour son implication dans la crise en Ukraine. Mais la sortie du Premier ministre slovaque illustre l'absence d'unanimité parmi les Vingt-Huit. La Slovaquie dépend largement de ses importations de gaz naturel russe pour son approvisionnement énergétique. "En cas de propositions, je me réserve le droit de mettre un veto à des sanctions qui nuiraient aux intérêts nationaux de la Slovaquie", a ajouté Robert Fico. (Martin Santa et Julia Fioretti; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le dimanche 31 aout 2014 à 21:21

    Enfin un pays qui se lève devant l'idiotie collective.