La Slovaquie estime impossible un accord sur la Grèce dimanche

le
0

BRUXELLES, 12 juillet (Reuters) - Il ne peut pas y avoir d'accord sur une nouvelle aide à la Grèce ce dimanche lors des réunions des ministres des Finances puis des dirigeants de la zone euro, a estimé le ministre slovaque des Finances, Peter Kazimir, en appelant Athènes à mener très vite les réformes promises. "Il n'est pas possible de parvenir à un accord aujourd'hui", a déclaré Peter Kazimir avant la reprise des discussions de l'Eurogroupe, suspendues samedi en fin de soirée. "Nous pouvons faire des recommandations aux chefs d'Etat (ndlr: qui se réuniront à partir de 14h00 GMT), c'est tout. La rupture de confiance est tellement frappante qu'il ne peut pas y avoir d'accord", a-t-il ajouté. A la question de savoir ce que le gouvernement grec devrait faire pour restaurer la confiance, le ministre slovaque a répondu: "Mener très vite les réformes." Dans ses dernières propositions transmises jeudi à ses créanciers, le gouvernement grec s'est engagé à mener des réformes sur deux ans, dont celle des retraites et de la TVA, mais nombre de pays de la zone euro doutent de sa capacité, voire de sa volonté politique, à appliquer ce programme. Pour les rassurer et permettre le déblocage d'une nouvelle aide, certains souhaitent par exemple qu'une partie des réformes soient votées dans les jours prochains par le Parlement grec et immédiatement mises en oeuvre. (Bureau de Bruxelles; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux