La situation libyenne continue d'impacter les résultats du producteur autrichien OMV

le
0
(Commodesk) La Régie autrichienne de gestion du pétrole (OMV) a repris partiellement ses activités en Libye début octobre, après sept mois d'interruption. Mais elle a un important déficit d'extraction d'hydrocarbures à rattraper. Sa production est en recul de 10% au troisième trimestre, par rapport à l'année dernière, à 283.000 barils équivalent pétrole par jour, a annoncé la compagnie ce mercredi. Sur neuf mois, la baisse est ainsi de 9%, à 287.000 barils équivalent pétrole par jour. La production de pétrole en Libye avait été arrêtée à cause des révoltes, puis de la guerre. Au Yémen, la situation politique très instable a également provoqué un ralentissement de l'extraction. Cette situation a été partiellement compensée par une augmentation des prix de vente de 45% entre janvier et septembre, par rapport à la même période en 2010. L'OMV annonce également une baisse de 7% de son résultat opérationnel entre janvier et septembre, par rapport à la même période 2010, à 581 millions d'euros. Détenue à 31% par l'Etat autrichien, elle est la principale compagnie d'hydrocarbures du pays.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant