La situation financière des régions se dégrade

le
0
Les régions ont quasiment perdu tout pouvoir sur leurs recettes. Parallèlement, leurs dépenses augmentent. Cet effet de ciseau les inquiète. Le gouvernement va regarder le dossier.

Un milliard d'euros: c'est, d'après l'Association des régions de France (ARF), ce que coûtera aux régions la mise en place du conseiller territorial unique. Un conseiller qui reprendra les fonctions du conseiller régional et départemental, selon la loi sur la réforme territoriale votée en 2010. «En Aquitaine, nous passerons de 85 conseillers régionaux à 210 conseillers territoriaux. Il faudra reconstruire notre hémicycle», a expliqué mercredi, lors de la cérémonie des v½ux, Alain Rousset, président PS de l'ARF. Soit une facture comprise entre 20 et 30 millions, reproduite dans chaque région. À laquelle s'ajoutera la multiplication des frais de déplacements de ces conseillers entre les départements et les régions. D'où une facture totale évaluée à un milliard. «Cet argent aurait pu aller aux lycées, à l'aide économique, aux transports!» s'insurge Alain Rousset.

Investissement menacé

Mais mercredi, le président de l'ARF s'est surtout inquiété

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant