La situation en Ukraine inquiète le PDG de Total

le
1

JOUY-EN-JOSAS, Yvelines, 28 août (Reuters) - Le PDG de Total TOTF.PA , Christophe de Margerie, a fait part jeudi de son inquiétude devant l'évolution de la situation en Ukraine. Le président ukrainien, Petro Porochenko, a déclaré jeudi que des troupes russes avaient pénétré dans son pays ID:nL5N0QY55G Il a été demandé au PDG de Total, en marge de l'université d'été du Medef, si la situation en Ukraine aurait un impact sur les projets du groupe pétrolier en Russie. "Pas pour l'instant mais c'est clair que tout dépend de l'avenir", a-t-il répondu. "Quand on voit qu'il y a plutôt aujourd'hui une tendance à une augmentation des sanctions, que ce soit au niveau européen ou américain, on ne peut pas être très confiant, bien évidemment, sur la situation". Interrogé également jeudi sur le même sujet, le PDG de GDF Suez GSZ.PA , Gérard Mestrallet, a dit ne pas s'attendre à ce que la Russie suspende ses livraisons de gaz vers l'Europe. ID:nL5N0QY4HM Le PDG de Total a par ailleurs déclaré jeudi que Total n'avait pas l'intention de fermer de raffinerie en France mais pourrait cependant réduire sa capacité de raffinage dans le pays. Total s'était engagé à ne plus fermer de raffinerie en France pendant cinq ans après l'arrêt de celle de Dunkerque en 2010. (Michel Rose; Patrick Vignal pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • PEPONEC le jeudi 28 aout 2014 à 20:15

    On s éclairera à la bougie mais on ne va pas baisser le pantalon par rapport à ce fourbe de poutine