La situation de la Grèce a empiré, selon la troïka

le
0
INFO LE FIGARO - Un rapport confidentiel estime que la Grèce doit se préparer «à une récession plus longue et plus sévère».

L'Europe et le Fonds monétaire international (FMI) se sont-ils trompés de remède en pariant sur une purge radicale afin de sauver la Grèce? Le doute en tout cas transparaît dans le bilan de santé «strictement confidentiel» que les créanciers publics d'Athènes ont fait parvenir aux chefs d'État et de gouvernement de l'Union européenne, juste à temps pour leur sommet. Le document, obtenu par Le Figaro, postule que la Grèce doit se préparer «à une récession plus longue et plus sévère» que celle annoncée en début de traitement par les experts de la troïka, la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le FMI.

C'est cette révision de jugement qui a conduit le double sommet d'hier à se pencher à la fois sur une remise de dettes plus considérable de la part des banques (voir ci-dessous) et sur une rallonge substantielle du second plan d'assistance européen promis cet été. Signal du malaise, la BCE a refusé de souscrire à certaines des hypothèse

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant