La simplicité du Pape soulève les foules

le
0
VIDÉO - Dimanche matin, François s'est présenté à la sortie de la messe comme le curé du Vatican.

«Allo, Mamma? Le Pape a dit qu'il ne fallait jamais se fatiguer de demander pardon à Dieu.» Entre une «pasta» et le bon petit vin blanc de la tratorria de Graziella et Alberto, via del Mascherino, à deux pas de Saint-Pierre, Franco et Stefania, la cinquantaine accomplie, venus spécialement de Sienne, en Toscane, pour assister dimanche au premier Angélus du nouveau pape, sont bouleversés d'avoir entendu un pape qui parle «autrement» de Dieu. Franco Baldi résume ce choc d'une formule qui sent bon les commentaires sportifs des matchs de foot italiens, le dimanche: «Cette fois, le Saint-Esprit s'est surpassé lui-même!»

Pourtant, le héros du jour n'est pas un champion. Même si on s'est bousculé, marché sur les pieds et écrasé parfois, en allant vers la place Saint-Pierre, dimanche en fin de matinée pour venir l'écouter. À se demander d'ailleurs pourquoi, et en ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant