La simplicité de Cain désarme les républicains 

le
0
Inconnu il y a peu, ce self-made issu de l'industrie agroalimentaire surprend et se hisse en tête des sondages.

L'autre jour, un journaliste demande à Herman Cain: «Connaissez-vous le nom du président de l'Ouzbékistan?» «Le président de l'Ouzbéki-béki-béki-Stan-stan ?, s'étonne le candidat républicain. Non, et vous ?» «Le connaître nous permet-il de créer un emploi ?», ajoute-t-il du tac au tac.

Est-ce cette manière directe et décomplexée de reconnaître qu'il ne sait «pas tout» qui fait merveille ? Le mélange de bonhomie chaleureuse, d'humour et de convictions ultraconservatrices dont fait preuve le candidat ? Est-ce surtout sa proposition phare, «9-9-9», appelant à établir un taux d'imposition unique de 9 % sur les entreprises, les revenus et les ventes, au risque de prendre à rebours la plupart des économistes établis ?

Herman Cain, patron inconnu d'une chaîne de pizza afro-américain, est devenu la surprise de la campagne présidentielle républicaine. Après avoir démarré lentement, il dépasse dans un sondage publié jeudi le favori de l'establishme

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant