La série d'enquêtes en Chine inquiète les firmes européennes

le
0

PEKIN, 13 août (Reuters) - La Chambre de commerce de l'Union européenne en Chine a exprimé mercredi sa préoccupation au sujet de la récente série d'enquêtes antitrust visant des entreprises étrangères dans le pays. La campagne de Pékin pour faire appliquer sa loi anti-monopole promulguée en 2008 a pris pour cible plusieurs secteurs et notamment les constructeurs automobiles, accusés par les médias de pratiquer des prix trop élevés en Chine. Sous la pression, Audi (groupe Volkswagen VOWG_p.DE ), Mercedes-Benz (groupe Daimler DAIGn.DE et BMW BMWG.DE ont dû consentir des baisses de prix. Dans un communiqué, la Chambre de commerce européenne convient que l'application de la loi anti-monopole contribuera à développer une "économie de marché saine" en Chine mais se dit inquiète de la manière dont sont conduites les enquêtes. "Les inspections ne doivent pas préjuger du résultat des investigations et les entreprises visées doivent pouvoir jouir pleinement de leurs droits de défense", écrit-elle en ajoutant "ne pas être convaincue" que cela est le cas. La Chambre de commerce ajoute avoir reçu des témoignages "alarmants" sur l'emploi de "méthodes administratives d'intimidation" à l'encontre des entreprises, invitées fermement à ne pas contester les accusations et à ne pas faire appel à des soutiens extérieurs - juristes, gouvernements ou chambres de commerce. L'institution qui compte plus de 1.800 membres en Chine se demande en outre si les entreprises étrangères ne sont pas ciblées de manière disproportionnée. La Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR), organe qui effectue la plupart des enquêtes, n'a pas donné suite aux demandes de commentaire. Des entreprises américaines ont également été visées comme Microsoft MSFT.O et le fabricant de puces Qualcomm QCOM.O . (Ben Blanchard, Véronique Tison pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant