La Serbie obtient son ticket d'entrée pour l'UE

le
0
Les Vingt-Sept devaient octroyer jeudi soir le statut de candidat à Belgrade.

Au terme de longs efforts, la Serbie arrive à la porte de l'Union européenne après l'un de ces micropsychodrames dont Bruxelles a le secret. Les Vingt-Sept devaient finalement accorder jeudi soir à Belgrade le statut de candidat officiel à l'Union européenne. Une décision requérant l'unanimité, qui a, un temps, été menacée par la Roumanie.

Cette dernière a en effet traîné ostensiblement des pieds dans le but d'obtenir des contreparties dans un domaine tout autre, en l'occurrence son intégration, et celle de la Bulgarie, à l'espace Schengen. Pour tenter de parvenir à ses fins, Bucarest a invoqué un pur prétexte: la garantie des droits linguistiques et religieux des 30.000 Valaques, minorité roumaine de Serbie. En parallèle, les Roumains ont ardemment fait valoir qu'eux-mêmes et la Bulgarie respectaient les critères pour entrer sans passeport dans l'espace Schengen.

Mauvaise humeur roumaine

Mardi, un premier accord avait été trouvé par les chefs de la diplomatie

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant