La Serbie fait un grand pas vers son entrée dans l'UE

le
0
L'arrestation de Mladic prouve que la Serbie est prête à coopérer avec le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie. L'Union européenne faisait de cette coopération une condition sine qua non à son adhésion

La Serbie vient de faire un pas important dans son processus d'adhésion à l'Union européenne. L'arrestation du général serbe Mladic et son extradition vers La Haye, où siège le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, devrait en effet permettre de lever un verrou important à la candidature du pays. Les Pays-Bas, notamment, dont les casques bleus n'avaient pas réussi à empêcher le massacre de Srebenica, faisaient de l'arrestation de son responsable une condition indispensable à l'examen de la candidature serbe. Le président de la Commission européenne, comme Paris et Rome, ont d'ailleurs immédiatement tenu à souligner qu'une «étape importante» venait d'être franchie.

Depuis 2008 et la constitution d'un gouvernement d'alliance pro-européen, la Serbie a multiplié les démarches pour entrer dans l'UE. En décembre 2009, Belgrade dépose formellement sa candidature. Les 27 restent prudents et ne donnent pas suite. Ils relancent toutefois en juin 2010 le proc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant