La semaine noire du sport français

le
0
À la suite de sa chute à Courchevel, Tessa Worley a dû déclarer forfait pour les JO de Sotchi.
À la suite de sa chute à Courchevel, Tessa Worley a dû déclarer forfait pour les JO de Sotchi.

Maudite semaine ! Tous les voyants semblaient pourtant être au vert du côté des athlètes tricolores : la semaine dernière s'étant terminée par la victoire de Tessa Worley au slalom géant de Saint-Moritz, la belle seconde place de son homologue Thomas Fanara à Val-d'Isère et le deuxième titre de champion d'Europe en petit bassin du nageur Jérémy Stravius (50 mètres et 100 mètres dos). Rien n'aurait dû casser cette dynamique. Cette semaine a pourtant commencé sur les mêmes bases que la précédente. Lundi, le PSG hérite de Leverkusen en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Même s'il s'agit de tout sauf d'un tirage évident, les hommes de Laurent Blanc évitent l'épouvantail Manchester City. De quoi réjouir tout le monde..., sauf les Citizens qui tombent sur un autre épouvantail : le Barça ! Le sport français marche alors sur l'eau et tout le monde croise alors les doigts pour que ça continue.Chat noirMoment choisi pour la bonne étoile qui brillait au-dessus de la tête des athlètes français pour s'éteindre. Comme les chances de Tessa Worley de participer aux Jeux de Sotchi qui s'ouvrent le 7 février prochain. Mardi, à Courchevel, la skieuse du Grand-Bornant part à la faute, chute et "se fait les croisés". À comprendre "une rupture du ligament croisé antérieur du genou" synonyme de six mois loin des pistes. Elle rejoint l'infirmerie de l'équipe de France féminine de ski alpin où Marion Rolland et Laurie Mougel l'y...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant