La semaine de 4 jours et demi concernera 20% des élèves en 2013

le
1
LA SEMAINE DE 4 JOURS ET DEMI CONCERNERA 20% DES ÉLÈVES EN 2013
LA SEMAINE DE 4 JOURS ET DEMI CONCERNERA 20% DES ÉLÈVES EN 2013

PARIS (Reuters) - Près d'un quart des élèves des écoles primaires publiques passeront à la semaine de quatre jours et demi dès septembre 2013, a-t-on appris vendredi auprès du ministère de l'Education.

Le ministre Vincent Peillon espérait que la réforme des rythmes scolaires, qui prévoit le retour de cette mesure abandonnée en 2008, concernerait un élève sur deux dès cette année.

Selon les estimations du ministère, entre 20 et 25% des élèves, soit entre 1,2 et 1,5 million d'écoliers du public, sont concernés par cette nouvelle organisation scolaire contestée par les syndicats d'enseignants et dont la date d'application a fortement divisé les grandes villes socialistes françaises.

Sur les 30 plus grandes villes de France, douze ont opté pour une entrée en vigueur à la rentrée prochaine.

Les communes pauvres sont très présentes parmi les villes pionnières, avec 23% de l'ensemble des élèves qui passeront en 2013 issus de communes très défavorisées, précise le ministère. Les deux communes les plus pauvres de France, Denain et Roubaix, ont ainsi opté pour la rentrée prochaine.

Les communes ont jusqu'à dimanche pour décider d'appliquer les nouveaux rythmes scolaires en septembre 2013 ou à la rentrée 2014. Vincent Peillon avait espéré en décembre que plus de la moitié des élèves passeraient à la semaine de 4,5 jours dès 2013.

"A partir du moment où un décret donnait la possibilité de faire passer la réforme en 2014, on ne peut pas dire que la mise en place de la réforme est un échec", indique-t-on au ministère.

Un comité de suivi de la réforme va être mis en place courant avril. Composé d'une vingtaine de membres, ce comité sera chargé "d'observer entre autres les modèles d'organisation expérimentés dans les communes pionnières", précise le ministère.

L'Association des maires de France a indiqué mercredi que la réforme serait mise en oeuvre dès cette année dans moins de 50% des communes.

Reims, Lille, Montpellier, Strasbourg, Lyon, Bordeaux et Marseille mettront la réforme en oeuvre en 2014. Paris, Nantes, Rennes, Angers, Grenoble, Dijon, Brest, Clermont-Ferrand, Limoges et Tours appliqueront pour leur part les nouveaux rythmes scolaires dès septembre prochain.

Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2280901 le vendredi 29 mar 2013 à 14:38

    pas besoin d'embaucher des profs , suffit de les faire pointer pour qu'ils fassent effectivement 35 heures par semaine 220 jours par an , on s'appercevra alors qu'ils y a des centaines de milliers d'enseignants en trop