La sélection d'actions européennes de Morgan Stanley

le , mis à jour le
0

Graham Secker et son équipe chez Morgan Stanley gardent un avis positif sur les actions européennes. Pourtant, les stratèges de la banque d'affaires américaine ont réduit à zéro leur prévision de croissance des profits des sociétés cotées pour 2015, en raison de la baisse des prix des matières premières (qui pèse sur le secteur minier britannique et sur les groupes pétroliers), du ralentissement de la conjoncture internationale et d’un moindre soutien lié à la baisse de l’euro.

Mais ils prévoient une remontée du PER de 14 à 15 (cours rapporté au bénéfice net estimé), en anticipation d’une hausse des profits de 7% en 2016 et 10% en 2017. L’objectif de PER est en ligne avec la moyenne constatée depuis un an, mais supérieur à la moyenne de long terme à 13,6.

Une possible remontée des taux d’intérêt américains ne favoriserait pas l’expansion du PER, mais le programme d’achats d’actifs de la Banque centrale européenne y est favorable, tout comme la très faible valorisation relative des actions comparée à celle des obligations : le rendement des dividendes évolue à 240 points de base au-dessus du rendement obligataire, proche du sommet constaté depuis plus de cinquante ans et propice à une hausse des actions.

Selon Morgan Stanley, pour la première fois depuis 2007, la croissance du Produit intérieur brut de la zone euro attendue à

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant