La Seine à Paris : qui l'eut "crue" ?

le
0
La Seine est arrivée au maximum de sa crue. Elle affiche 6 mètres à Austerlitz ce vendredi matin.
La Seine est arrivée au maximum de sa crue. Elle affiche 6 mètres à Austerlitz ce vendredi matin.

Ce vendredi matin, les touristes étrangers visitant Paris sont aux anges. Le ciel est gris, mais au moins le spectacle des bords de Seine est passionnant. Pas de péniche, pas de bateaux-mouches, mais des rondins, parfois des fauteuils ou encore des bouteilles de gaz qui dérivent au fil des flots. La Seine est arrivée au maximum de sa crue. À Austerlitz, à 9 heures, elle affiche 6 mètres. Sur sa lancée, elle devrait encore grimper de 30 à 50 centimètres d'ici à vendredi soir. Seule la pointe supérieure d'une échelle plaquée contre un parapet émerge encore. On reste, pour autant, encore loin du seuil rouge qui est déclenché à 7,13 m, et encore plus loin de la côte de janvier 1910, à 8,64 m.

Un bouquiniste installé au pied de la faculté des sciences assure ne jamais avoir rien vu de tel depuis quinze ans qu'il tient son stand. Mais il ne s'en fait pas trop, car il faudrait que la Seine monte encore de 4 mètres pour qu'il soit menacé. Il se réjouit même de la situation qui lui a fait vendre tous ces bouquins traitant de la crue de 1910. En revanche, à un kilomètre en amont, au pied de la Grande Bibliothèque, Julien regarde d'un air désespéré ses installations noyées sous un mètre d'eau. Chaque année, dès les beaux jours, il installe une longue tente pour y vendre des burgers. En urgence, il est parvenu à déménager tous ses meubles hors de portée de l'eau, mais il en a au moins pour quinze jours à remettre en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant