La sécurité aérienne a progressé en 2011, sauf en Russie

le
0

GENEVE (Reuters) - La sécurité du transport aérien s'est améliorée de presque 50% en 2011, sur la base des onze premiers mois de l'année par rapport à 2010, a annoncé mercredi l'Association internationale du transport aérien (IATA).

Selon cet organisme basé à Genève, 2011 est en passe de devenir l'année comptant le moins d'accidents mortels et de décès depuis que ce décompte est établi.

Entre le 1er janvier et le 30 novembre 2011, l'IATA a ainsi répertorié 22 accidents mortels ayant causé la mort de 486 passagers et membres d'équipage.

En 2010, ces totaux étaient de 23 et 786. En 2006, 855 personnes avaient péri dans 20 catastrophes aériennes.

La tendance est la même sur l'ensemble des régions de la planète, à l'exception de la Russie et des autres pays de la Communauté des Etats indépendants (CEI), souligne l'IATA.

"A la fin du mois de novembre, la performance globale de sécurité est à son plus haut niveau jamais enregistré, et dépasse de 49% celle de l'année dernière à la même époque", a noté Gunther Matschnigg, vice-président de l'IATA chargé de la sécurité.

L'IATA regroupe environ 240 compagnies aériennes de 118 pays, représentant 84% du trafic mondial. Les compagnies low-cost disposent de leur propre association et ne sont donc pas comptabilisées dans ces données.

Robert Evans, Gregory Schwartz pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant