La seconde mort de Michael Jackson

le
0
Michael Jackson lors de son procès pour abus sexuel sur mineurs le 3 juin 2005.
Michael Jackson lors de son procès pour abus sexuel sur mineurs le 3 juin 2005.

Après un procès de cinq mois, la famille Jackson voit rejetée sa plainte pour négligence criminelle déposée contre le producteur de spectacle AEG Live, qui ambitionnait de faire remonter sur scène Michael Jackson. Les proches du chanteur l'accusaient d'avoir négligé sa santé en embauchant le docteur Conrad Murray et réclamaient entre 900 millions et 1,6 milliard de dollars, une somme correspondant aux profits supposés de la dernière tournée This is It que le chanteur s'apprêtait à assurer, avant de disparaître brutalement en juin 2009.

Après ce verdict, la famille peut intenter des recours, mais en aura-t-elle le culot ? Le clan, déjà bien critiqué par ses querelles internes, risque de donner l'image de sombres vautours tentant de récupérer le maximum d'argent sur le cadavre de leur champion. Les héritiers sont-ils à plaindre ? Le magazine Forbes a calculé que la star défunte a généré plus de 500 millions de revenus depuis son décès ! En 2012, le chanteur aurait encore rapporté plus de 145 millions de dollars, ce qui représente une rente annuelle inestimable pour sa mère et ses trois enfants. Il n'est pas question de douter de la douleur des proches - Paris Jackson est complètement déboussolée depuis la mort de son père -, mais on aurait préféré que le clan attaque pour réparation morale, sans réclamer des sommes dantesques et difficiles à estimer. Un docteur coupable, mais compétent De leur côté, les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant