La sécheresse inquiète les agriculteurs, les marchés des céréales s'emballent

le
0
Les températures au-dessus des normales saisonnières et le manque de précipitations depuis deux mois font craindre des dégradations sur la qualité des cultures. Les marchés des céréales s'emballent.

La sécheresse s'installe dans la campagne française, plus particulièrement au nord de la Loire. Avec des températures de 10 degrés au-dessus des normales saisonnières, les conditions climatiques commencent à devenir préoccupantes à un moment où la végétation est en plein pousse. «Les blés n'ont pas fait grand-chose jusqu'à maintenant, il manque d'eau, constate Yannick Bouillis, éleveur laitier à Epiniac près de Dol en Ile et Vilaine où il fait 26°c à l'ombre ce mardi 19 avril. Je n'arrive plus à voir le rouleau derrière le tracteur tellement il y a de poussière», ajoute-il, lui qui sème avec plus de deux semaines d'avance sème le maïs. Seul avantage de ce temps sec, les cultures sont moins soumises aux maladies parasitaires, tel le vers taupin, la rouille où la septoriose. «La pression de maladie va être faible mais il ne faudrait pas que cela dure sinon les rendements vont encore être faibles pour la deuxième année consécutive. Qu'est ce qu'on va don

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant