La sécheresse de la mer Noire réduit les perspectives du blé

le
0

Dans le dernier rapport mensuel du département américain de l'Agriculture (USDA), publié ce mercredi 12 septembre, les prévisions pour la production mondiale de blé 2012-2013 sont réduites de 4,1 millions de tonnes par rapport aux précédentes, à 658,73 millions de tonnes.Cette baisse est liée à la situation dans les pays de la mer Noire, essentiellement en Russie. La sécheresse concerne désormais de nombreuses régions productrices, et les récoltes de printemps comme d'hiver sont impactées par la baisse des rendements. Les estimations pour la Russie sont réduites de quatre millions de tonnes, celles du Kazakhstan de 500.000 tonnes.

Pas de modifications à signaler dans les autres grands pays producteurs, hormis l'Union européenne (- 500.000 tonnes), du fait d'une baisse des rendements au Royaume-Uni. L'USDA maintient même le volume australien à 26 millions de tonnes, alors que le gouvernement table désormais sur 24,1 millions de tonnes.

La consommation mondiale a été légèrement revue à la baisse, à 681 millions de tonnes, contre 683 en août. La hausse des cours devrait en effet provoquer une moindre utilisation pour la nourriture animale.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant