La sécheresse a plombé l'industrie française en avril

le
0
La production industrielle a baissé de 0,3% en avril, selon l'Insee. En cause, le secteur automobile qui souffre encore de la fin de la prime à la casse. Et la chute de la consommation d'énergie, notamment de chauffage.

Le mauvais chiffre de la production industrielle française du mois d'avril cache de bonnes surprises. Certes, l'activité de l'ensemble de l'industrie a baissé de 0,3% sur cette période, alors que les prévisionnistes tablaient sur une hausse de 0,4% et les économistes s'accordent pour observer un ralentissement de la dynamique du premier trimestre. Mais les détails des chiffres du mois d'avril permettent de relativiser cette contre-performance.

Outre le secteur automobile qui continue de souffrir avec la fin de la prime à la casse (-2,2% sur le mois), l'énergie semble être la principale cause du ralentissement industriel du mois d'avril. La production d'électricité (-5,6%) a été fortement touchée par les températures inhabituelles pour la saison, les ménages coupant le chauffage, expliquent en coeur les économistes de BNP Paribas et Société générale. Même explication pour la chute de 7,5% de l'activité de raffinage, plombé par la baisse de la consommation du fi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant