La SCPI Epargne Foncière s'offre une nouvelle jeunesse

le
0

LA FRANCAISE AM l’avait annoncé, une part significative des 160 millions collectés par la SCPI Epargne Foncière depuis fin 2010 sera partiellement affectée au rajeunissement de son parc immobilier.

Ainsi, sur les 45 800 m2 actuellement vacants, les projets de restructuration représentent plus de 13 000 m2. Ils portent principalement sur 3 immeubles localisés à Paris, Lyon et Aix-en-Provence. Cette stratégie se concrétise aussi par la réactivation des arbitrages. Sur le stock de surfaces vacantes, près d’un tiers fera l’objet de cessions avant la fin 2012 auquel viennent s’ajouter 3,4 millions d’euros vendus depuis le début de l’année. Ces dernières on porté sur des actifs non stratégiques comportant des surfaces unitaires inférieures à 1 000 m2. Enfin, la SCPI complète son dispositif par des acquisitions sur des actifs neufs, comme ce fut le cas avec « Equinox », un immeuble lyonnais de 10 millions d’euros labellisé HQE/BBC.

Cette politique de gestion pourrait s’avérer payante à moyen terme. Au-delà du potentiel de valorisation du patrimoine, le manque à gagner issu des immeubles en cours de rénovation pourrait être compensé par une amélioration du taux d’occupation dans un marché locatif qui privilégie les actifs neufs ou restructurés.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant