La scop, ce statut bien particulier des sociétés pour faire face à la crise

le
0
Goodyear, SeaFrance, Fralib? La liste des entreprises reprises en coopérative par leurs salariés ou qui évoquent cette piste s'allonge. La plupart des Scop sont bien implantées, et résistent à la crise.

La CGT de Goodyear a surpris tout le monde en annonçant mardi vouloir reprendre en coopérative le site d'Amiens Nord. Derrière des cas très médiatiques - citons également SeaFrance - les Scop françaises survivent bien à la crise. Bénéficiant d'un fort capital sympathie, elles sont plébiscitées par la gauche: le ministre de l'Économie sociale et solidaire et de la Consommation Benoît Hamon veut doubler leur nombre en cinq ans. Retour sur ce statut bien particulier des sociétés

o Qu'est-ce qu'une Scop?

«La Scop, ce n'est pas très bien vu en France. Les gens imaginent l'armée mexicaine, l'anarchie... Alors qu'on est une entreprise comme une autre, structurée, avec quatre cadres, un patron...» déclare Arnaud Rolland à la...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant