« La Scientologie reste notre adversaire le plus coriace »

le
1
INTERVIEW - La cour d'appel de Paris examine ce mercredi un pourvoi de l'Église de scientologie, condamnée pour escroquerie en bande organisée. Serge Blisko, président de Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires revient sur le bras de fer juridique avec cette organisation.

La Scientologie revient devant les tribunaux français ce mercredi. Après avoir été condamnées en première et deuxième instance à 600.000 euros d'amende pour «escroquerie en bande organisée» (dernier jugement en février 2012), les deux principales structures françaises de l'Église fondée par Ron Hubbard voient leur pourvoi en cassation examiné mercredi à Paris. Serge Blisko, le président de la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) revient sur l'implantation de la secte qui, selon lui, accuse aujourd'hui un net recul.

LE FIGARO - Les procès médiatiques des dernières années ont-ils a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le mercredi 4 sept 2013 à 15:31

    Avec la secte musulmane.