La satisfaction mesurée de Zinédine Zidane

le
0

Qualifié pour la finale de la Ligue des Champions avec le Real Madrid, Zinédine Zidane appréciait la réussite de son équipe mais restait mesuré mercredi soir, car pour le moment son équipe n’a rien gagné.

« On profite là, on a tous profité du moment avec le public, mais pour le moment, nous n’avons rien gagné. Il nous reste un match très difficile. » Zinédine Zidane a tenu à calmer les journalistes présents à Bernabeu après la qualification du Real face à Manchester City mercredi soir. « Il faut bien nous reposer et penser à dimanche, a même osé Zidane. C’est ce qui est bon dans le foot mais c’est aussi dur car il faut tout de suite passer à autre chose. » L’entraîneur français, qui a succédé il y a quatre mois à Rafael Benitez, estime qu’à Milan le 28 mai, le Real Madrid et l’Atlético Madrid joueront une finale équilibrée : « Il n’existe pas de favori. Nous méritons tous les deux d’être en finale. C’est comme toujours du 50/50 ». Un brin rabat-joie le Zizou ? Peut-être, mais son discours est fait pour calmer tout le monde : « Ce que je sais, c’est qu’on a encore rien gagné, on est en course pour tout, on va continuer de travailler ainsi tous ensemble et penser comme d’habitude que l'on peut faire des choses importantes si on joue en équipe. Aujourd’hui, c’est un jour pour profiter ». Avant de finir par comparer ce qu’il a vécu comme joueur à cette qualification comme entraîneur : « Je souffre plus que quand j’étais joueur. Ce que j’ai vécu comme joueur puis ce que je vis comme entraîneur, je le vis avec intensité comme si c’était le dernier jour... Dans une carrière, il peut y avoir des moments plus difficiles c’est pourquoi je profite de chaque moment ». Mais avant de penser aux moments difficiles, le Français pense au positif : son club est aujourd’hui toujours en course pour un improbable doublé Liga-Ligue des Champions…
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant