La santé mentale est un facteur "important" dans l'attaque de Londres

le
0
    LONDRES, 4 août (Reuters) - La santé mentale du suspect est 
un facteur important de l'attaque au couteau survenue à Londres 
mercredi soir, dans laquelle une femme a été tuée et cinq autres 
personnes blessées, mais la piste terroriste reste explorée, a 
déclaré la police. 
    Un jeune homme de 19 ans a été arrêté par les forces de 
l'ordre quelques instants après l'attaque survenue à Russell 
Square, où une femme d'une soixantaine d'années a succombé à ses 
blessures. 
    "Les premiers indices suggèrent que la santé mentale est un 
facteur important dans cette affaire et c'est l'une des 
principales pistes de l'enquête", a dit à des journalistes Mark 
Rowley, commissaire adjoint de la police métropolitaine de 
Londres. 
    "Mais bien sûr à ce stade, il nous faut garder un esprit 
ouvert quant au mobile et en conséquence la motivation 
terroriste reste l'une des pistes que nous devons explorer", 
a-t-il poursuivi.  
    L'enquête sera menée par la police de la ville en lien avec 
les services de lutte antiterroriste. La présence policière va 
en outre être augmentée dans les rues de la capitale britannique 
pour rassurer la population. 
 
 (Guy Faulconbridge; Julie Carriat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant