La santé, facteur d'appauvrissement pour 100 millions de personnes

le
0
Une étude rendue publique ce lundi par l'OMS souhaite voir se développer des systèmes de couverture maladie universelle.

Le constat est «inacceptable», juge l'Organisation Mondiale de la Santé. Dans son rapport 2010 sur la santé dans le monde, l'institution internationale pointe les défaillances des systèmes de santé. Elle évalue à 100 millions le nombre de personnes plongées chaque année dans la pauvreté en raison de dépenses de santé qu'elles ne peuvent assumer. Aux Etats-Unis en particulier, 62% des faillites personnelles leur sont imputables, selon une étude de Harvard citée par l'OMS. «Nul ne devrait être acculé à la ruine pour se procurer des soins de santé. C'est tout simplement inacceptable», s'est indignée la directrice de l'OMS, Margaret Chan, citée par l'AFP.

«Et ce n'est pas seulement inacceptable : il n'y a pas de raison que cela arrive, car on peut agir», a de son côté relevé le directeur du département «financement des systèmes de santé» de l'OMS, David Evans. Pour l'institution, une des meilleures parades contre ces faillites familiales réside dans l'augm

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant