La santé des Grecs en danger

le
0
La pénurie de médicaments dans les pharmacies, de matériel et de personnel dans les hôpitaux est alarmante.

Athènes

Le système de santé grec est en état d'alerte. Avec les mesures de rigueur imposées par les créanciers publics du pays (Union européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international) depuis trois ans, le budget de la Santé a été amputé de plus de 32 % et tout le secteur souffre.

Avec la réduction des effectifs, imposant une seule embauche de praticien pour cinq départs à la retraite, les hôpitaux publics sont surchargés, les salles d'attente aux urgences ne désemplissent pas et la fatigue est visible sur les visages des médecins qui accumulent plusieurs heures de travail supplémentaire pour un salaire déjà amputé de plus de 40 %. Selon Miron Fasolakis, chirurgien à l'hôpital Elpis, dans le centre d'Athènes, il y a urgence: «Nous manquons sérieusement de matériel de base: seringues, compresses, gants en latex o...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant