La santé des collégiens s'améliore légèrement

le
0

Les progrès varient toutefois fortement selon l'origine sociale des adolescents, souligne une étude de la DREES parue lundi.

La santé des collégiens français s'améliore légèrement. Entre 2004 et 2009, la santé dentaire et la vaccination ont progressé chez les adolescents de troisième, et la fréquence du surpoids est restée stable. Ce portrait général masque toutefois des disparités importantes entre classes sociales et régions géographiques, soulignent les auteurs de l'étude publiée lundi par la Direction de la recherche des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES).

Après l'augmentation des problèmes de surpoids chez les jeunes au début des années 2000, le phénomène s'est stabilisé entre 2004 et 2009. Le surpoids concerne toujours près d'un jeune sur cinq (18 %), et l'obésité, 4 % des effectifs. Garçons et filles sont touchés à part égale. En revanche, des différences nettes apparaissent selon l'origine sociale: dans les zones d'éducation pri...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant