La santé de Sonia Gandhi affaiblit le pouvoir indien 

le
0
Absente pendant six semaines, la femme la plus puissante du pays a dû laisser les rênes à son fils Rahul.

» Anna Hazare, le jeûne dans les pas du Mahatma

Sonia Gandhi souffre-t-elle d'une maladie grave, voire incurable ? Début août, le magazine Tehelk a a été le premier à lancer une minibombe sur Twitter : la présidente du Parti du Congrès, que l'on tient pour la femme la plus puissante du pays - c'est elle qui, en 2004, a ramené au pouvoir la dynastie Nehru-Gandhi - serait atteinte d'un cancer. Elle venait alors de quitter Delhi pour être opérée aux États-Unis. Nombre d'Indiens avouent avoir appris la nouvelle via la presse étrangère. Les médias nationaux, eux, ont été tenus à l'écart du drame qui était peut-être en train de se nouer au 10, Janpath, où réside Sonia Gandhi, en plein c½ur du «Luytens Delhi», un havre de verdure. Si l'intervention chirurgicale a bien eu lieu au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center à New York, l'organe atteint et la nature même de la maladie restent, à ce jour encore, un mystère. La peau, le col de l'utérus, le panc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant