La saison des résultats devrait être rassurante aux Etats-Unis (Aurel BGC)

le
2

La saison des résultats devrait être rassurante aux Etats-Unis (Aurel BGC)
La saison des résultats devrait être rassurante aux Etats-Unis (Aurel BGC)

La saison des résultats trimestriels américains, toujours en avance par rapport aux résultats européens, a débuté cette semaine. Pour le courtier Aurel BGC, les entreprises américaines pourraient commencer à redresser la tête après plusieurs trimestres de doutes.

Après les inquiétudes passagères de début d’année 2016, où la conjoncture américaine donnait des signes de faiblesse répercutés dans le discours des dirigeants, il se pourrait que l’orage soit passé. Ainsi, à l’occasion des résultats du T2 2016, « de nombreuses entreprises américaines devraient relever leurs perspectives de profits » pour la fin d’année affirment les économistes du courtier Aurel BGC dans une note de marché diffusée lundi 11 juillet.

« Certes, sur le fond, les sociétés américaines devraient encore afficher un recul, sur un an de leurs chiffre d’affaires et bénéfices par action (…) mais il pourrait s’agir du dernier trimestre de recul sur un an des résultats pour cette année 2016 », expliquent les économistes Christian Parisot et Jean-Louis Mourier.

Pour le courtier, « les entreprises du S&P 500 vont profiter de la fin de "l’effet dollar" », comprendre : bénéficier de la fin de l’appréciation du dollar face aux autres devises qui pénalisait les résultats des entreprises exportatrices américaines depuis plus d’un an.

Les entreprises du secteur de l’énergie devraient naturellement commencer à voir leurs résultats se redresser après leurs déboires de début d’année. Ainsi, « Le rebond des cours du pétrole devrait permettre au secteur pétrolier d’annoncer des perspectives de profit plus favorables » pour la fin d’année, avance la même source.

Enfin, « certains secteurs domestiques devraient bénéficier de la solidité de la consommation des ménages », cette même dynamique de consommation étant au cœur de la croissance économique du pays dans son ensemble.

Les indices américains déjà à leurs plus hauts historiques

Les entreprises américaines ont intérêt à ne pas décevoir les investisseurs, tant les espoirs de ces derniers semblent déjà élevés.

Les indices américains caracolent en effet à leurs plus hauts niveaux historiques, ayant déjà effacé la totalité des inquiétudes concernant la crise chinoise de 2015, le ralentissement industriel mondial ayant inquiété en janvier-février 2016 ainsi que les conséquences du Brexit survenu il y a moins de trois semaines.

Après un nouveau record historique pour le S&P 500 lundi, le Dow Jones pourrait suivre le même chemin avant la fin de séance de ce mardi 12 juillet, en dépassant les 18.350 points atteints en séance le 20 mai 2015. Nouvelle bulle ou bonne anticipation des résultats trimestriels ? La réponse sera apportée au cours des prochaines semaines au gré des publications d’entreprises.

Xavier Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rillouto il y a 5 mois

    pfff,je les verrais bien moi sous restriction budgétaire,et sous austérité économique a outrance ,comme pour nous...ah mais non,eux ils ont le droit de faire filer leur dette comme bon leur semble,la FED est la pour renflouer les caisses de leur systeme ultra deficitaire depuis des dizaines d'années,et les chinois qui achetent leurs bons du trésors qui ne valent plus rien .....des tricheurs...nous,depuis bruxelles,on a plus le droit de tricher...

  • stocanne il y a 5 mois

    Au bord du précipice les us font un grand pas en avant, ce sont les plus forts !