La saison de hockey en sursis en Amérique du Nord

le
0
Joueurs et propriétaires s'opposent sur le partage des revenus de la ligue nord-américaine de hockey sur glace. Les matchs de pré-saison ont été annulés et les vedettes commencent à s'exiler, notamment vers la Russie.

Les patinoires du Canada et des États-Unis pourraient rester bien silencieuses cette année. La Ligue nord-américaine de hockey sur glace (LNH), qui regroupe les propriétaires des 30 plus grandes équipes du continent, a en effet annoncé que les matchs de pré-saison prévus fin septembre étaient annulés. La saison qui doit débuter le 11 octobre s'annonce ainsi compromise.

Joueurs et propriétaires se livrent en effet un bras de fer sur la répartition des revenus de la ligue. Au coeur du désaccord: la part touchée par les joueurs, régulièrement remise en cause par la LNH qui souhaite fixer un plafond. Elle atteint aujourd'hui 57 % des revenus de la ligue mais les propriétaires veulent la faire baisser à 43%. Devant la fronde des joueurs, la LNH a proposé une diminution progressive sur 6 ans à 49% puis 47%. Mais l'association des joueurs (NHLPA) reste ferme: elle ne descendra pas en-dessous de 52,7%.

Faute d'accord, aucune convention collective entre les joueurs et les p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant