La sainte alliance des professions réglementées contre Macron

le
1
Les professions réglementées du droit vont manifester côte à côte, le 10 novembre, jour de la présentation du projet de loi Macron.
Les professions réglementées du droit vont manifester côte à côte, le 10 novembre, jour de la présentation du projet de loi Macron.

"La loi Macron a eu au moins le mérite de réunir toutes les professions juridiques pour la défense de notre système de droit." La petite phrase est signée Pierre-Luc Vogel, le président du Conseil supérieur du notariat, flanqué de cinq autres représentants des professions réglementées, lors d'une conférence de presse organisée vendredi matin. Pour la première fois dans leur histoire, notaires, avocats, huissiers de justice, greffiers de tribunaux de commerce, commissaires-priseurs, mandataires et administrateurs judiciaires vont défiler main dans la main le 10 décembre pour démolir le projet de loi du nouveau ministre de l'Économie présenté au même moment en conseil des ministres.

"Vous comprenez bien que l'heure est grave", insiste le président du Conseil national des barreaux, Jean-Marie Burguburu : "Nous taisons nos différences pour lutter contre ce projet de loi Macron." L'entente cordiale entre les deux hommes est revendiquée : Pierre-Luc donne au second du "Jean-Marie". Pour qui connaît la rivalité entre notaires et avocats, les retrouver à la même table en train de haranguer les journalistes est effectivement un bon thermomètre de leur opposition à la réforme de Bercy.

"Une méthode brutale"

L'"exaspération" et même la "colère" transparaissent à chaque prise de parole. Si les griefs sont propres à chaque profession, les mêmes reproches reviennent systématiquement dans la bouche de chaque représentant. "La...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le vendredi 5 déc 2014 à 16:32

    une réforme, ok, mais c'est dans la classe politique et assimilés, que l'on a beaucoup de profiteurs , et c'est la aussi, qu'il faut aussi taper:: et tout est fait pour détourner l'attention du "petit peuple" sur la réalités des problèmes!!