La Russie vise une production pétrolière record en 2017

le
0
LA RUSSIE TABLE SUR UNE PRODUCTION PÉTROLIÈRE RECORD POUR 2017
LA RUSSIE TABLE SUR UNE PRODUCTION PÉTROLIÈRE RECORD POUR 2017

OUFA, Russie (Reuters) - La Russie produira 548 millions de tonnes de pétrole l'an prochain, l'équivalent de 11 millions de barils par jour, son plus haut niveau depuis la fin de l'Union soviétique, même si elle reste favorable à une limitation de la production mondiale pour soutenir les cours, a déclaré vendredi son ministre de l'Energie, Alexander Novak.

Premier producteur mondial de brut, la Russie s'attend à ce que les pays de l'Opep trouvent un terrain d'entente pour plafonner la production.

Une réunion ministérielle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole doit avoir lieu le 30 novembre à Vienne et d'ici-là, Alexander Novak effectuera plusieurs déplacements pour évoquer le sujet, dont un en Arabie saoudite ce week-end et un à Vienne la semaine prochaine.

Il a déclaré qu'il soumettrait des propositions à son homologue saoudien, ajoutant juger toujours nécessaire un gel de la production, sans plus de précision.

La production pétrolière russe a augmenté de près de 4% en septembre par rapport à août, à 11,11 millions de barils par jour (bpj), inscrivant un nouveau record post-soviétique.

Les dirigeants russes se sont prononcés en faveur d'un gel plutôt qu'une réduction de la production, sans préciser à quel niveau.

Le PDG de Rosneft, Igor Setchine, a déclaré que la Russie avait les moyens d'augmenter sa production de jusqu'à 200 millions de tonnes par an, soit quatre millions de bpj.

(Vladimir Soldatkin, Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant